Thème 10 : Quelle agriculture dans un futur bas carbone ?

Question 2) Evolution des régimes alimentaires d'ici 2050

Concernant l’évolution des régimes alimentaires dans l’objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050, quelles affirmations vous semble les plus appropriées ?

  • A : Il faut envisager de baisser la consommation moyenne de viande rouge
  • B : Il faut envisager de développer des régimes alimentaires faisant plus appel aux protéines végétales
  • C : Il faut envisager une baisse de la consommation de produits exotiques importés (thé, café, cacao, fruits exotiques, etc.) au profit d’aliments produits en France ou en Europe
  • D : Il faut envisager une hausse de la qualité environnementale des produits consommés quitte à renchérir le coût des aliments et à aider économiquement les ménages les plus précaires
  • E : Il faut garder une diversité et une liberté fortes dans l'alimentation
Ajouter ma contribution
  • mpaquette - 01 Décembre 2021 - 16h54

    • A : Il faut envisager de baisser la consommation moyenne de viande rouge
    • B : Il faut envisager de développer des régimes alimentaires faisant plus appel aux protéines végétales
    • C : Il faut envisager une baisse de la consommation de produits exotiques importés (thé, café, cacao, fruits exotiques, etc.) au profit d’aliments produits en France ou en Europe
    • D : Il faut envisager une hausse de la qualité environnementale des produits consommés quitte à renchérir le coût des aliments et à aider économiquement les ménages les plus précaires
  • GERARD METENIER - 29 Novembre 2021 - 19h26

    • A : Il faut envisager de baisser la consommation moyenne de viande rouge
    • B : Il faut envisager de développer des régimes alimentaires faisant plus appel aux protéines végétales
    • C : Il faut envisager une baisse de la consommation de produits exotiques importés (thé, café, cacao, fruits exotiques, etc.) au profit d’aliments produits en France ou en Europe
    • D : Il faut envisager une hausse de la qualité environnementale des produits consommés quitte à renchérir le coût des aliments et à aider économiquement les ménages les plus précaires
    La diversité et la liberté sont de faux problèmes, elles ne disparaîtront pas de toute façon
  • NourDAH - 29 Novembre 2021 - 09h57

    • A : Il faut envisager de baisser la consommation moyenne de viande rouge
    • C : Il faut envisager une baisse de la consommation de produits exotiques importés (thé, café, cacao, fruits exotiques, etc.) au profit d’aliments produits en France ou en Europe
    • D : Il faut envisager une hausse de la qualité environnementale des produits consommés quitte à renchérir le coût des aliments et à aider économiquement les ménages les plus précaires
  • Damien.violeau@wanadoo.fr - 28 Novembre 2021 - 11h27

    • A : Il faut envisager de baisser la consommation moyenne de viande rouge
    • B : Il faut envisager de développer des régimes alimentaires faisant plus appel aux protéines végétales
    • C : Il faut envisager une baisse de la consommation de produits exotiques importés (thé, café, cacao, fruits exotiques, etc.) au profit d’aliments produits en France ou en Europe
    • D : Il faut envisager une hausse de la qualité environnementale des produits consommés quitte à renchérir le coût des aliments et à aider économiquement les ménages les plus précaires
  • x--ben - 27 Novembre 2021 - 12h47

    • A : Il faut envisager de baisser la consommation moyenne de viande rouge
    • B : Il faut envisager de développer des régimes alimentaires faisant plus appel aux protéines végétales
    • C : Il faut envisager une baisse de la consommation de produits exotiques importés (thé, café, cacao, fruits exotiques, etc.) au profit d’aliments produits en France ou en Europe
  • Ulric25 - 26 Novembre 2021 - 23h56

    • A : Il faut envisager de baisser la consommation moyenne de viande rouge
    • B : Il faut envisager de développer des régimes alimentaires faisant plus appel aux protéines végétales
    • C : Il faut envisager une baisse de la consommation de produits exotiques importés (thé, café, cacao, fruits exotiques, etc.) au profit d’aliments produits en France ou en Europe
  • florian.bonnivard@gmail.com - 26 Novembre 2021 - 19h47

    • A : Il faut envisager de baisser la consommation moyenne de viande rouge
    • B : Il faut envisager de développer des régimes alimentaires faisant plus appel aux protéines végétales
    • C : Il faut envisager une baisse de la consommation de produits exotiques importés (thé, café, cacao, fruits exotiques, etc.) au profit d’aliments produits en France ou en Europe
    • D : Il faut envisager une hausse de la qualité environnementale des produits consommés quitte à renchérir le coût des aliments et à aider économiquement les ménages les plus précaires
  • AudreyAl - 25 Novembre 2021 - 16h52

    • A : Il faut envisager de baisser la consommation moyenne de viande rouge
    • B : Il faut envisager de développer des régimes alimentaires faisant plus appel aux protéines végétales
    • C : Il faut envisager une baisse de la consommation de produits exotiques importés (thé, café, cacao, fruits exotiques, etc.) au profit d’aliments produits en France ou en Europe
    • D : Il faut envisager une hausse de la qualité environnementale des produits consommés quitte à renchérir le coût des aliments et à aider économiquement les ménages les plus précaires
  • Jacques - 24 Novembre 2021 - 18h48

    • E : Il faut garder une diversité et une liberté fortes dans l'alimentation
  • ArnaudS - 24 Novembre 2021 - 09h14

    • E : Il faut garder une diversité et une liberté fortes dans l'alimentation
    Une taxation carbone basé sur une évalution indépendante et non biaisé devrait permettre de mettre en avant les solutions vertueuse. Si un steak du limousin ce révèle plus intéressant d'un point de vue bas carbone que des haricots vert du kenya tant mieux.
Retour en haut de page