Thème 11 : Quelle place pour la forêt et les produits bois dans la stratégie climatique nationale ?

Question 3) Gestion active de l’adaptation pour la forêt

En plus de l’intérêt de fournir un meilleur approvisionnement en bois, une gestion plus active de la forêt peut permettre d’adapter les massifs forestiers, en implantant des essences plus adaptées aux climats futurs.

Avez-vous des commentaires généraux ou spécifiques sur l’équilibre à trouver entre intervention de l’homme et processus naturels pour adapter la forêt aux conséquences du changement climatique ?

Ajouter ma contribution
  • Aider une association.

    Ulric25 - 27 Novembre 2021 - 00h13

    Vous pourriez par exemple soutenir l'association Francis Hallé pour la forêt primaire.
  • Intervenons moins

    Helene Grosbois - 16 Novembre 2021 - 15h28

    Laissons brûler les forets qui prennent naturellement feu pour favoriser l'adaptation et l'implantation d'un nouveau biotope adapté.
  • Se projeter dans une réalité que l'on ne peut ignorer

    xavier64 - 14 Novembre 2021 - 19h36

    Nous savons que d'ici 20 à 30 ans, les températures et pluviométries vont être modifiées considérablement, indépendemment des efforts faits maintenant. Par conséquent le choix de nouvelles espèces ne peut ignorer ce fait. Oublier les espèces, auxquelles nous étions habituées sur un terrain donné, si jamais, les projections démontrent que les conditions ne seront plus réunies pour qu'elles se développent comme par le passé. Au passage tout à fait d'accord pour diversifier le plus possible afin d'éviter les transmissions de maladies et d'assurer une meilleur protection aux attaques d'insectes.
  • Pas partout et dans le respect des écosystèmes

    simonFDC64 - 10 Novembre 2021 - 15h52

    Une gestion plus active peu être intéressante dans certains endroits mais il faut également laisser la nature faire son travail dans d'autres pour permettre à la biodiversité de s'épanouir. Les écosystèmes comme l'industrie du bois ont besoin d'une variété d'arbres qu'ils soient à pousse lente ou rapide. Il va falloir composer avec tout ça
  • Sensibilisation de la population, action de l'état

    MC - 09 Novembre 2021 - 21h00

    Il faut sensibiliser la population d'abord dans son éducation par rapport aux plantes (apprendre leur utilité, reconnaître quelques espèces : on protège bien mieux ce qu'on peut nommer) ensuite avec des lois (destructions d'espèces envahissantes, plantation/protection d'espèces menacées, obligation de la présence de haies en bordure de champs...).
  • Diversité

    Nono21 - 09 Novembre 2021 - 11h11

    Il faut adapter les échanges au réchauffement du climat, mais un élément aussi important est de planter une diversité d'essences d'arbres sur toutes les parcelles afin d'éviter les attaques de nuisibles qui déciment actuellement nos forêts souvent plantées en mono-essence.
  • oui

    jack - 08 Novembre 2021 - 21h08

    bon là on prêche des convaincus non ?
  • adaptation par diversité

    frederic mora - 08 Novembre 2021 - 17h56

    et résilience
  • Oui pour introduire des essences plus adaptées mais

    AnnieD - 07 Novembre 2021 - 08h11

    L'important est surtout la sobriété et la réduction d'émissions de GES, sinon les seuls végétaux qui resteront dans les forets seront les cactus !
  • Gestion active de l’adaptation pour la forêt - Préservation de la bio-diversité

    Philippe - 04 Novembre 2021 - 12h18

    Préserver des massifs forestiers diversifiés à pousse lente, en parallèle des massifs destinés à l'industrie.
Retour en haut de page