Thème 11 : Quelle place pour la forêt et les produits bois dans la stratégie climatique nationale ?

Question 4) Expression libre sur le thème

Avez-vous des commentaires généraux ou particuliers sur ces questions de place pour la forêt et les produits bois dans la stratégie climatique nationale ?

Ajouter ma contribution
  • Le bois comme matériau de construction

    Nils - 24 Novembre 2021 - 08h29

    Le chauffage au bois n’est chimiquement pas intéressant (et il est très polluant en termes de particules fines). Utiliser le bois pour la construction est en revanche très intéressant, notamment pour l’isolation. Il faut bien ménager nos forêts, replanter des arbres, et utiliser le bois sans perturber la biodiversité.
  • Ressource = choix

    Eloi - 22 Novembre 2021 - 08h39

    Exploiter une ressource génère forcément des inconvénients. Il ne nous reste plus qu'à choisir. S'il s'agit de remplacer notre utilisation du pétrole et du charbon, utiliser le bois me paraît censé. C'est différent si ce même bois vient remplacer l'électricité nucléaire (pour du chauffage par exemple). Dans le cadre d'une filière gérée au niveau écosystémique et locale, le bois est, selon moi, une ressource dont on ne peut se passer, surtout si elle remplace le plastique !
  • Bien sûr que le chauffage au bois est vertueux !

    JFK - 18 Novembre 2021 - 16h56

    Le chauffage au bois permet d’utiliser une ressource locale et renouvelable ; comment peut-on préférer le pétrole, qu'on fait venir de l'autre bout du monde et pour lequel on est à la merci des quelques grands pays producteurs ? L'actualité le démontre sans peine. L'énergie nucléaire présente aussi quelques inconvénients... Dans les secteurs collectif et industriel, les installations sont aujourd'hui très performantes et permettent un contrôle des rejets atmosphériques : on constate 250 fois moins de rejets de particules qu'avec un insert ancien. Le secteur domestique a aussi fait de gros progrès, et sans doute serait-il utile d'accompagner financièrement le renouvellement des foyers anciens. La question de la ressource est aujourd'hui loin de se poser. Depuis des dizaines d'années, le volume sur pied de nos forêts ne fait que croître. Et le bois de chauffage n'est qu'un des produits de la forêt : il accompagne et renforce la filière des bois considérés comme plus nobles (charpentes, meubles...), qui stockent plus durablement le CO2. Le chauffage au bois c'est moderne, vive le chauffage au bois !
  • Non au chauffage bois

    Eric L. - 14 Novembre 2021 - 13h11

    Se chauffer au bois est une hérésie complète. Certes, à terme, le bois est renouvelable, mais bruler du bois pour se chauffer c'est commencer par ajouter du CO2 dans l'atmosphère (sans parler des polluants et particules dégagées), et espérer que cet ajout soit éventuellement compensé dans l'avenir par la plantation ou la croissance de la végétation. Cette compensation a d'autant moins de chance de se produire si le chauffage au bois se développe plus vite que la régénérescence, et reste de surcroît aléatoire (maladies, insectes, incendies liés au réchauffement climatique peuvent réduire à néant cette compensation) Les incitations au chauffage au bois et l'exploitation des forêts en ce sens doivent être stoppées immédiatement.
  • Exploitation forestière

    Leon - 13 Novembre 2021 - 11h01

    Il n'est plus à démontrer la capacité des forêts à stocker le co²et je suis très préoccupé de voir l'exploitation excessive du bois par des organismes privés (voir publics) avec un but essentiellement lucratif et ce là avec le développement de techniques de coupe industrielles Cet état de fait va l'encontre des recherches pour limiter le réchauffement climatique Il faut mettre en accord le discours public et la réalité
  • Transparence, Local et Contrôle des usages

    simonFDC64 - 10 Novembre 2021 - 16h07

    Pour que l'industrie du bois puisse survivre, il faut plus de transparence et d'enseignement sur son fonctionnement et ses services. Le bois doit également être majoritairement transformé à proximité et pas envoyé en Chine pour revenir dans nos magasins. Pour une gestion plus durable et un accès équitable à la ressource, aucune production végétale initiale ne devrait servir à faire des biocarburants ou être incinérée. Ca doit être la dernière solution pour les "déchets" non recyclables ou réutilisables.
  • Bon on a rien dit de nouveau dans ce chapitre

    jack - 08 Novembre 2021 - 21h11

    Je serais plus intéressé par la végétalisation des immeubles et maison par les toits, les murs etc végétalisme les parkings, les rues pour augmenter l'ombre et diminuer la température accumulée, une symbiose doit se trouver avec les forets et nos villes
  • Importance outre-mer (Guyane)

    frederic mora - 08 Novembre 2021 - 17h57

    Amazonienne
  • Quand l'homme se servait du bois pour se chauffer, les montagnes étaient pelées...

    Nclas - 08 Novembre 2021 - 13h37

    Souvenons de Giono et "l'homme qui plantait des arbres", un arbre, c'est un écosystème et la vie des hommes qui partagent son espace Pas d'arbre, plus de vie
  • mieux exploiter les satellites de détection départ incendie et obliger caméras de surveillance dotées en infrarouge

    Georges Koussouros - 07 Novembre 2021 - 17h24

    qui des satellites de défection départ incendie déjà en orbite ? définir des zones en France dans lesquelles toute caméra extérieur installée et donnant sur des zones larges comme des voiries, espace naturels...doit être doté d'une détection infrarouge pour alerte incendie avec accès pompier à la caméra pour contrôle visuel
Retour en haut de page