CactusKipic - 19 Janvier 2022 - 17h08

  • Selected response: A : Oui, cela permet de préserver davantage l’équilibre actuel entre les vecteurs énergétiques (électricité, carburants liquides de type essence ou diesel par exemple, gaz...), les infrastructures existantes (réseaux de gaz, de distribution de carburant)

Aujourd'hui c'est la France qui remplit ce rôle pour ses voisins, j'ai dû mal à voir comment cela pourrait être problématique pour la France.

Retour en haut de page