Thème 12 : Comment organiser la fin des énergies fossiles à l’horizon 2050 ?

Question 1) Valeur d’un scénario impliquant des importations importantes d’énergies décarbonées

Selon vous, est-il pertinent que la future SFEC repose sur un scénario incluant des importations importantes d’énergies décarbonées (par exemple, biocarburants issus de la biomasse de pays étrangers) ?

 
  • A : Oui, cela permet de préserver davantage l’équilibre actuel entre les vecteurs énergétiques (électricité, carburants liquides de type essence ou diesel par exemple, gaz...), les infrastructures existantes (réseaux de gaz, de distribution de carburant) et les modes de vie associés.
  • B : Non, cela pose trop de questions en termes de disponibilité effective de ces ressources dans d’autres pays, et de souveraineté énergétique (dépendance aux importations).
Ajouter ma contribution
  • FMa - 20 Janvier 2022 - 13h50

    • B : Non, cela pose trop de questions en termes de disponibilité effective de ces ressources dans d’autres pays, et de souveraineté énergétique (dépendance aux importations)
  • Tiz - 20 Janvier 2022 - 10h58

    • B : Non, cela pose trop de questions en termes de disponibilité effective de ces ressources dans d’autres pays, et de souveraineté énergétique (dépendance aux importations)
  • JB47 - 20 Janvier 2022 - 10h34

    • B : Non, cela pose trop de questions en termes de disponibilité effective de ces ressources dans d’autres pays, et de souveraineté énergétique (dépendance aux importations)
  • CactusKipic - 19 Janvier 2022 - 17h08

    • A : Oui, cela permet de préserver davantage l’équilibre actuel entre les vecteurs énergétiques (électricité, carburants liquides de type essence ou diesel par exemple, gaz...), les infrastructures existantes (réseaux de gaz, de distribution de carburant)
    Aujourd'hui c'est la France qui remplit ce rôle pour ses voisins, j'ai dû mal à voir comment cela pourrait être problématique pour la France.
  • Zulark - 19 Janvier 2022 - 16h09

    • B : Non, cela pose trop de questions en termes de disponibilité effective de ces ressources dans d’autres pays, et de souveraineté énergétique (dépendance aux importations)
  • KLU - 19 Janvier 2022 - 16h06

    • B : Non, cela pose trop de questions en termes de disponibilité effective de ces ressources dans d’autres pays, et de souveraineté énergétique (dépendance aux importations)
    création d'un parc nucléaire de microcentrales réutilisant les déchets des centrales nucléaires (basse pression) grâce à la réutilisation de nos déchets nucléaires nous produisons de l'énergie décarbonée.
  • caloux - 19 Janvier 2022 - 14h02

    • B : Non, cela pose trop de questions en termes de disponibilité effective de ces ressources dans d’autres pays, et de souveraineté énergétique (dépendance aux importations)
    Ni l'un ni l'autre ou les 2 : il faut réduire notre dépendance aux autres (surtout vers des pays peu recommandables et/ou avec lesquels notre partenariat est faible) mais nous ne pourrons nous en passer (intermittence des renouvelables compensée par le foisonnement, besoin de biomasse important...). Je choisis B car il serait bien que le barycentre soit plus vers la souveraineté que vers la dépendance, même si c'est de peu.
  • Arthur Poulain - 19 Janvier 2022 - 12h18

    • B : Non, cela pose trop de questions en termes de disponibilité effective de ces ressources dans d’autres pays, et de souveraineté énergétique (dépendance aux importations)
  • hetnic - 19 Janvier 2022 - 11h56

    • B : Non, cela pose trop de questions en termes de disponibilité effective de ces ressources dans d’autres pays, et de souveraineté énergétique (dépendance aux importations)
  • victorbeth - 18 Janvier 2022 - 22h03

    • B : Non, cela pose trop de questions en termes de disponibilité effective de ces ressources dans d’autres pays, et de souveraineté énergétique (dépendance aux importations)
Retour en haut de page