Thème 12 : Comment organiser la fin des énergies fossiles à l’horizon 2050 ?

Question 4) Expression libre sur le thème

Avez-vous des commentaires généraux ou particuliers sur ces questions d’organisation de la fin des énergies fossiles à l’horizon 2050 ?

Ajouter ma contribution
  • Sobriété.

    Ulric25 - 27 Novembre 2021 - 00h46

    Sobriété, stop fossiles, changer notre façon d'occuper la planète, ne pas dépasser +2°C, agir sérieusement maintenant.
  • suivre les idées du PTEF

    Matthieu_B - 26 Novembre 2021 - 13h28

    le Plan de transformation de l’économie française (PTEF) vise à proposer des solutions pragmatiques pour décarboner l’économie en favorisant la résilience et l’emploi. La méthodologie choisie a pour but d’assurer une cohérence d’ensemble entre la quinzaine de secteurs traités et les chantiers transversaux (emploi, finance, etc.). Voici un aperçu de l’historique du PTEF et des dernières publications. https://theshiftproject.org/crises-climat%e2%80%89-plan-de-transformation-de-leconomie-francaise/
  • Réduction de la consommation

    Nils - 24 Novembre 2021 - 13h55

    La priorité dans notre société est d’être plus sobre énergétiquement, et cela passe forcément par réduire notre consommation. Une fois cette sobriété consentie, on peut améliorer l’efficacité, en électrifiant par des sources d’énergie propre. Il ne faut pas faire l’inverse à cause de l’effet rebond.
  • Réveil

    Eloi - 23 Novembre 2021 - 09h51

    Sortir de notre société basée sur l'utilisation des fossiles est le seul moyen de minimiser la crise climatique. Atteindre cet objectif suppose d'une part des efforts massifs de chacun (notamment en termes de confort) mais surtout de restructurer notre agriculture, notre administration, notre industrie, notre production d'énergie, nos transports, etc. Le risque énergie climat est d'une gravité sans précédent. Notre réponse devra être du même ordre de grandeur. Aucun politique n'a compris ce que signifiait réellement sortir du fossile, ou atteindre les accords de Paris. L'impact sur la société est immense. Ce sera la sobriété choisie, ou la pauvreté subie. N'en déplaise à notre striatum...
  • sobriété

    Marion Bessay - 17 Novembre 2021 - 23h15

    Pour espérer limiter le réchauffement climatique à 2° en 2100, chaque français devrait passer de 12tCO2/an à 2tCO2/an. Ce qui veut dire qu'il faut radicalement changer de façon de vivre, de se déplacer, de consommer. Se recentrer sur un maillage de territoires résilients, au niveau local, national, européen et mondial. Bref, le contraire de la mondialisation, du "libéralisme" et du consumérisme forcené dans lesquels nous continuons à vivre.
  • Sobriété, résilience et énergies renouvelables

    Wilfried D - 15 Novembre 2021 - 20h26

    Sobriété combinée à de la résilience et pour le reste les énergies renouvelables peuvent contribuer aux besoins énergétiques comme l'a démontré depuis bien longtemps l'association Negawatt.
  • Indépendance énergétique

    Pingi - 11 Novembre 2021 - 14h07

    Il nous faut ne plus utiliser les énergies fossile, y compris le gaz, mais sans développer le solaire et l'éolien à outrance car pour ces énergies nous dépendons de la CHINE pour les panneaux solaires et des Pays Nordiques pour les nacelles d'éoliennes. La compensation des intermittences des "énergies renouvelables" ne peut se faire que l'hydraulique ou le nucléaire. Comme il est difficile d'envisager de nouveaux grands barrages, il reste le NUCLEAIRE, non émetteur de CO², d'autant plus que dans ce cas nous dépendrons très peu des autre états (hors UE) La décision pour l'avenir me semble donc évidente: ne pas arrêter de réacteurs complémentaires et en construire de nouveaux (y compris 4ème génération, comme autrefois Suoer-Phénix!)
  • Système de stockage d'énergie

    cpetre - 11 Novembre 2021 - 10h29

    Personne ne parle du système de stockage massif gravitaire de la société française MGH (de M. GERMA), qui sera pourtant très vite opérationnelle, et très économique.
  • Déplacer les efforts réflexifs sur la consommation d'énergie plutôt que sa production, utiliser le gros compensateur egonomique

    Georges Koussouros - 10 Novembre 2021 - 21h20

    Il est facile de réduire de 99 pourcent la consommation d'énergie tellement le gâchis est immense Nous sommes dans un biais cognitif du paradigme de la productivité qui nous empêche de comprendre que tout l'enjeux est la réduction de la consommation d'énergie qui génère de gros déchets La concertation ne fait pas comme celle des déchets avec une boite a idée pour la réduction de cette dite consommation Aussi doit t'on compenser les inconforts technique avec de amélioration ergonomiques L'ergonomie est un compensateur puissant
  • Uranium : ressource évidemment fossile

    ThPierre - 09 Novembre 2021 - 18h19

    Le gouvernement va s'engager dans un renouveau du nucléaire. En fait l'uranium est évidemment une ressource fossile, et sémantiquement, l'énergie nucléaire est une énergie fossile, dont les ressources sont hors de France et ne sont pas inépuisables. Lançons plutôt un vaste programme de recherche sur l'énergie solaire. Ces recherche en France sont d'un niveau dérisoire par rapport aux recherches à l'étranger (voyez le budget du PROMES ou du LETI et le nombre de leurs chercheurs).
Retour en haut de page