Thème 3 : Souveraineté économique et échanges internationaux dans la transition : quel équilibre ?

Question 1) Place de l’empreinte carbone pour la définition de nos objectifs climatiques

Selon vous, quelle doit être la place de l’empreinte carbone pour la définition de nos objectifs climatiques ?


  • A : L’empreinte carbone doit être utilisée en priorité pour fixer nos objectifs, elle traduit plus précisément notre responsabilité dans le changement climatique en tant que consommateurs
  • B : L’empreinte carbone doit être utilisée en complément des objectifs existants pour les émissions de la France
  • C : L’empreinte carbone n’est pas un indicateur pertinent, il est plus efficace et logique d’attribuer à chaque Etat la responsabilité des émissions sur son territoire, notamment dans la mesure où l'Etat exportateur bénéficie aussi économiquement de l'échange (en termes d'emplois par exemple)
Ajouter ma contribution
  • GERARD METENIER - 29 Novembre 2021 - 19h06

    • A : L’empreinte carbone doit être utilisée en priorité pour fixer nos objectifs, elle traduit plus précisément notre responsabilité dans le changement climatique en tant que consommateurs
    Elle doit remplacer le PIB....
  • NourDAH - 29 Novembre 2021 - 10h12

    • B : L’empreinte carbone doit être utilisée en complément des objectifs existants pour les émissions de la France
  • Paulo - 28 Novembre 2021 - 14h20

    • A : L’empreinte carbone doit être utilisée en priorité pour fixer nos objectifs, elle traduit plus précisément notre responsabilité dans le changement climatique en tant que consommateurs
    Les travaux du GIEC permettent d'apprécier maintenant avec un haut degré de certitude que le dérèglement climatique aura des conséquences majeures sur la vie terrestre, et que ce sont les générations à venir qui vont le plus en souffrir. Ce constats doit conduire sans ambiguïté a placer la préoccupation Climat en tête de toutes les autres contraintes et c'est donc sur ce paramètre qu'il faut faire porter l'effort maximal. C'est LA priorité, sans aucun doute. Partant de la, il faut décarboner, pas en discours mais dans les faits. Il est consternant de mesurer le temps perdu dans ce combat du fait de l'obsession anti nucléaire des ministres qui se succèdent depuis 12 ans et de l'entrisme des activistes antinucléaires dans les administrations, telles l'ADEME, plus actifs pour sortir du nucléaire que sortir du carbone.
  • Damien.violeau@wanadoo.fr - 28 Novembre 2021 - 11h14

    • B : L’empreinte carbone doit être utilisée en complément des objectifs existants pour les émissions de la France
  • YL - 27 Novembre 2021 - 17h10

    • A : L’empreinte carbone doit être utilisée en priorité pour fixer nos objectifs, elle traduit plus précisément notre responsabilité dans le changement climatique en tant que consommateurs
    Nous devons diminuer les émissions de carbone importées. Nos gadgets inutiles fabriqués en Chine avec une énergie très carbonée, ça suffit ! Soit on sait les fabriquer nous-mêmes, soit on s'en passe.
  • x--ben - 27 Novembre 2021 - 12h21

    • A : L’empreinte carbone doit être utilisée en priorité pour fixer nos objectifs, elle traduit plus précisément notre responsabilité dans le changement climatique en tant que consommateurs
    Il faut qu'elle intègre toutes les étapes du cycle de vie de l'objet/service, etc.
  • Ulric25 - 26 Novembre 2021 - 22h04

    • A : L’empreinte carbone doit être utilisée en priorité pour fixer nos objectifs, elle traduit plus précisément notre responsabilité dans le changement climatique en tant que consommateurs
    Cette question est-elle une mauvaise blague de la part du gouvernement ? Nous sommes en 2021, comment peut-il encore y avoir une autre réponse que la A ?
  • florian.bonnivard@gmail.com - 26 Novembre 2021 - 19h09

    • A : L’empreinte carbone doit être utilisée en priorité pour fixer nos objectifs, elle traduit plus précisément notre responsabilité dans le changement climatique en tant que consommateurs
  • AudreyAl - 25 Novembre 2021 - 16h36

    • A : L’empreinte carbone doit être utilisée en priorité pour fixer nos objectifs, elle traduit plus précisément notre responsabilité dans le changement climatique en tant que consommateurs
  • Emeline Duss - 25 Novembre 2021 - 14h06

    • A : L’empreinte carbone doit être utilisée en priorité pour fixer nos objectifs, elle traduit plus précisément notre responsabilité dans le changement climatique en tant que consommateurs
Retour en haut de page