Thème 5 : Quel équilibre entre les différents outils de politique publique dans la lutte contre le changement climatique ?

Question 3) Expression libre sur le thème

Avez-vous des commentaires généraux ou particuliers sur ces questions d’équilibre entre les différents outils de politique publique dans la lutte contre le changement climatique ?

Ajouter ma contribution
  • Taxe CO2 sur les producteurs/vendeurs d énergies fossiles comme en Allemagne

    Matthieu_B - 26 Novembre 2021 - 13h47

    En mai 2021, l'Allemagne a adopté la loi sur le développement du quota de réduction des gaz à effet de serre, ou quota GES. Dans le secteur des transports, ce quota passera de 6% actuellement à 25% en 2030 - un signal fort pour une meilleure protection du climat dans les transports, puisque le quota de GES crée des incitations considérables à la réduction des émissions de CO2 dans les transports. Les entreprises qui vendent en Allemagne des carburants émettant du CO2 - en particulier du diesel et de l'essence - doivent compenser les émissions de gaz à effet de serre générées par la combustion de ces carburants. Elles y parviennent en commercialisant, par exemple, des carburants alternatifs respectueux du climat qui ne libèrent que peu ou pas de CO2 nuisible au climat. Le quota de GES détermine l'ordre de grandeur de l'ajout de carburants alternatifs à leur offre de carburant fossile. Ce pourcentage fixe, qui augmente chaque année, doit permettre de réduire les émissions de CO2 de tous les carburants vendus par l'entreprise.
  • Plus de sciences à l'école pour accepter la sobriété et les règlementations

    +2°C - 23 Novembre 2021 - 00h16

    La sobriété et la règlementation sont les outils les plus justes, efficaces et réalistes pour réduire nos émissions. Cela demande cependant une acceptation sociale qui repose sur une compréhension des phénomènes en jeu. La fresque du climat devrait être diffusée dans toutes les écoles, mais aussi un apprentissage scientifique et technologique de qualité pour pouvoir analyser des courbes, maitriser des ordres de grandeurs, comprendre l'énergie.
  • EDUCATION

    YVES003 - 21 Novembre 2021 - 15h14

    Le rôle de le jeunesse est essentiel; il est nécessaire de lui apporter l'information la + complète possible pour porter et influencer les comportements Par ailleurs, l'information sur l'évolution de la situation doit mettre à la disposition du public des indicateurs simples (utilisation des pesticides, évolution des volumes d'émission de CO2, nombre de bâtiments rénovés,etc...) présents sur tous les médias
  • Éduquer et informer

    xavier64 - 21 Novembre 2021 - 09h35

    Nous avons vu au cours des 10 dernières années une forte évolution vers une alimentation moins carbone. Les livres de recettes, les articles dans les journaux, les émissions de radio, télévision contribuent à informer. Il faut faire de même sur la transition mais surtout en évitant de garder le même angle. Nous devrions mettre en avant toutes les success story : les voyages époustouflant mais néanmoins sobre, les maisons construites avec une faible empreinte, les histoires de personnes mettant en place des covoiturages réussis... tt ceci pour que la transition soit le moyen aussi de générée nouvelles expériences heureuses.
  • Composante carbone redistribuée

    N - 20 Novembre 2021 - 23h16

    Il faut relancer progressivement la hausse de la composante carbone pour arriver à la valeur tutélaire du carbone qui a été estimée nécessaire à l'atteinte de la neutralité (250€/tCO2 en 2030, jusqu'à 775€/tCO2 en 2050). Il faut en revanche absolument reverser intégralement et automatiquement le montant de cette augmentation aux personnes modestes, afin d'améliorer l'acceptabilité de cette mesure, tout en incitant au changement de mode de déplacement et de chauffage. L'augmentation de la composante carbone ne peut pas tout, elle doit s'accompagner de normes contraignantes et de subventions aux industries propres et aux particuliers.
  • réponse à la question 2 - erreur sur la page

    FredM - 19 Novembre 2021 - 21h06

    Choix B - Les subventions, formations, sensibilisations ont besoin de financement ! Les lobbies (pétroliers, agroalimentaire poussant à la déforestation) ont assez oeuvré pour détruire la planète impunément en rejetant moults GES et ayant des émissions carbone néfaste à la neutralité OBLIGATOIRE et IMPOSEE par les cataclysmes et augmentation de la t° moyenne de la planète. Seule une hausse drastique et annoncée (doublement tous les 3 à 4 ans par exemple) sera un signal fort permettant une planification de chaque entreprise / secteur pour réduire leur émission et AGIR réellement en lien avec les enjeux et le contre la montre lancé depuis 30 ans... Nous sommes à mi parcours mais la courbe n'a cessé de croître ! C'est le seul signal pour nous donner une minime chance de rester sous les 1,5 °C d'augmentation de t° à horizon 2100 comme annoncé en COP21... mais nous avons déjà largement compromis ce scénario du fait de notre inertie et manque de contraintes à la hauteur de l'exigence
  • Sobriété

    Helene Grosbois - 16 Novembre 2021 - 10h06

    Sobriété par le réglementaire et la contrainte. C'est du coté des plus riches qu'il faut couper. Et c'est faisable puisqu'ils ne sont pas majoritaires. Enfin on sait pertinemment que ca n'est pas l'impôt qui détermine si quelqu'un part ou reste (cf l'isf on a jamais pu démontrer que cela favorisait ou défavorisait le départ ou retour de qui que ce soit). Si ce genre de décision était lié aux taxes alors on aurait plus un trader ni un polytechnicien dans notre pays, ca n'est pourtant pas le cas il me semble.
  • Favoriser les modes de vie plus sobres

    Nils - 16 Novembre 2021 - 09h01

    Les gilets jaunes n’ont pas manifesté pour rien, ils sont souvent assez dépendants de leur voiture. Il faudrait plutôt favoriser des solutions leur permettant de moins dépendre des carburants fossiles (plus permettre à chacun de vivre en ville près de son travail par exemple). Par contre, je suis tout à fait pour taxer davantage les produits de luxe et inclure plus de produits dedans, notamment tous les objets qui sont beaucoup plus chers que les produits de leur catégorie, comme les Smartphones à 500 €.
  • Pourquoi se concentre t-on sur les ménages ?

    valent_remy - 14 Novembre 2021 - 18h36

    Faisons un Pareto du graphe "origine des émissions de CO2 dues à la combustion d'énergie" publié dans le document "chiffre clés du climat" disponible sur le site du gouvernement. Les émissions de CO2 sont dues aux ménages seulement après la production de l'énergie elle-même, transport, industrie et construction. Simple règle de logique, il faut agir sur la majorité du problème avant de s'attaquer au détail que représente les ménages.
  • Sur la taxe carbone

    nicolas_barla - 12 Novembre 2021 - 22h10

    La taxe carbone a créé le mouvement des gilets jaunes, ce serait hasardeux de la relancer sur des biens de première nécessité comme les carburants et le chauffage. Ou alors il faudrait mettre en place des mesures d'accompagnement pour les plus précaires, pour éviter que certains se retrouvent sans solution. Par contre une taxe sur l'empreinte carbone des biens importés (taxe carbone aux frontières) serait très pertinente.
Retour en haut de page