Thème 6 : Comment assurer une meilleure intégration des efforts d’atténuation dans les politiques territoriales ?

Question 3) Expression libre sur le thème

Avez-vous des commentaires généraux ou particuliers sur ces questions d’articulation des politiques nationales et territoriales pour la transition écologique ?

Ajouter ma contribution
  • Ne soyons pas naifs : un organe de contrôle performant est nécessaire

    caloux - 19 Janvier 2022 - 09h48

    Notamment pour compléter la question 2 : il faut absolument un organisme de contrôle qui a l'autorité et les moyens de ses missions (ce dernier point parait évident mais est rarement mis en place)
  • Laisser la main aux décideurs locaux et aux acteurs engagés des territoires pour des solutions adaptées aux besoins

    HortalB - 13 Janvier 2022 - 11h16

    je pense qu'il est primordial de laisser la main aux décideurs locaux (région, métropoles, collectivités) car les besoins, les solutions et les projets naissent forcément en territoires, avec des spécificités locales et des acteurs (industriels ou particuliers) engagés pour lesquels il est primordial de préserver un équilibre et un mix énergétique réalisable et surtout réaliste pour maitriser un cout collectif et social acceptable de cette TE. Ces ambitions territoriales locales ont l’avantage d’être concrètes et directement induites par des vrais besoins/vrais débouchés, il faut donc continuer de les soutenir et ne surtout pas les brider par des ambitions nationales ou ministérielles « hors sol » parfois dogmatiques et souvent déconnectées des vraies réalités et des besoins.
  • Etat en 1er s'il agit pour le climat, sinon collectivités en 1er

    Freystig - 12 Janvier 2022 - 23h02

    le GIEC (2013) rappelle que 50 à 70% des mesures d'atténuation et d'adaptation ont vocation à être mise en oeuvre à l'échelon infranational. Ainsi, si ce défi climatique est mondial, l'action quand à elle doit s'articuler au niveau local. L'Etat lui doit fixer le cadre, les objectifs contraignants et donner des moyens financiers puissants. Si l'Etat fait ce qu'il faut = lois, moyens finnaciers...) le plus efficace serait un déploiement du haut (l'Etat) vers le bas (local). Si l'Etat ne prend pas les décisions nécessaires pour le climat (resp. biodiversité), alors laisser la main aux échelons régionaux/locaux permettra de limiter les dégâts climatiques.
  • compétences locales

    djbout - 11 Janvier 2022 - 18h55

    il faut employer des personnes compétentes en local
  • S'inspirer de ce qui existe

    Cadu - 11 Janvier 2022 - 10h02

    Il existe dans les territoires des projets innovants et qui marchent, souvent portés par des initiatives privées et non publiques. Ils amènent la réflexion et sont sources d'inspiration. Que ce soit sur la production et la consommation d'énergie, le transport des marchandises et des individus, l'habitat ou la consommation. Nous ne partons pas de 0. Regardons ce qui marche.
  • RECONNAISSANCE

    lilécolo - 10 Janvier 2022 - 12h00

    Prendre en compte les initiatives (citoyennes, collectivités) et les projets véritablement impactants sur les territoires. Assurer une communication nationale sur les initiatives pour les rendre visibles et surtout reconnaître le "savoir-faire" des uns et des autres. Surtout ne pas avoir un État donneur de leçon alors qu'il n'en applique peu, voire aucune, mais plutôt un État partenaire et accompagnateur des projets impactants d'aujourd'hui et de ceux de demain.
  • Inciter, comparer

    Boris - 09 Janvier 2022 - 15h29

    Mettre en valeur les actions bénéfiques pour le climat et l'environnement en général, faire jouer la concurrence entre les différents acteurs locaux, dans le cadre d'un schéma national. Privilégier avant tout la sobriété, qui est mise en avant par la SNBC, les scénarios de RTE, du PTEF du Shift Project et de Negawatt.
  • Situer les politiques territoriales dans un cadre général de transformation de l'économie

    enna29 - 05 Janvier 2022 - 16h50

    Lisez et suivez les recommandations des rapports du Shift Project : "Décarboner l'Administration" https://theshiftproject.org/plan-de-transformation-de-leconomie-focus-sur-ladministration-publique/ et le memento " Résilience des Territoires" https://theshiftproject.org/resilience-des-territoires/
  • Concurrence et différence

    Michel - 05 Janvier 2022 - 15h17

    Ne mettez pas les territoires en concurrence financière. Quels que soient les objectifs que vous leur donnerez ensuite, ils seront détournés. La diversité des territoires Français est telle qu'il est illusoire de penser que des mesures nationales très précises puissent avoir une meilleure efficacité que des mesures adaptées à chaque territoire par ceux qui les connaissent. Contentez vous de vérifier que ce ne sont pas les lobbies locaux (la FNSEA en Bretagne, etc.) qui rédigent les politiques publiques.
  • Implication de territoires

    Lerenard - 05 Janvier 2022 - 11h38

    Elle est primordiale et constitue le relai de l'état avec une prise en compte des enjeux et spécificités locales. A cette condition, les engagements seront plus forts et tenus
Retour en haut de page