tinmar - 19 Janvier 2022 - 21h49

  • A : Imposer un recours croissant aux matériaux biosourcés (bois, isolants biosourcés de type chanvre, paille, etc.))
  • C : Abaisser l’empreinte carbone maximale des constructions, selon le même principe que la RE2020, incitant de ce fait à ce que tous les composants utilisés aient des impacts carbone réduits, y compris les matériaux traditionnels (béton, acier, brique,..)

Les matériaux biosourcés sont essentiels pour augmenter le puit carbone mais également pour partiellement remplacer des matériaux émetteurs comme l'acier ou le béton. Cependant, l'économie circulaire, la réversibilité des bâtiments, le réemploi, la mixité des usages, etc., ne doivent pas être négligés. Ils constituent une solution long terme de décarbonation et sécuriseraient les approvisionnements en matières premières. Ils réduiraient notre dépendance aux matières premières importées et privilégieraient l'approvisionnement local. Les futures réglementations et la RE2020 doivent en tenir compte.

Retour en haut de page